© Françoise Broillet / Design Leoki.ch

"Ces moments de mouvement authentique...

Tellement immense et insaisissable, mais ça se vit, ça se fait et aide à dérouler, dénouer...”( F)

Mouvement authentique

Concrètement

 

Le mouveur, les yeux fermés, se plonge à l’écoute de lui-même sans attente et sans but. Il se laisse répondre à ses sensations, à toute impulsion venue de l’intérieur qui le met en mouvement dans l’instant présent. Ce qui l’habite prend une forme perceptible dans un geste, une attitude, parfois un son.

Son témoin, immobile et silencieux, lui offre sa présence inconditionnelle. Il amène une qualité particulière d’attention à l’expérience qu’il voit se dérouler sous ses yeux. Simultanément, il apprend à rester à l’écoute de la résonnance née de ce qu’il est amené à voir.

 

L’attention portée à l’expérience incarnée chez le mouveur et le témoin est au cœur de la Discipline. Pendant toute la durée de la phase de mouvement, tous deux cherchent à développer leur témoin intérieur, cette partie de la conscience qu’ils s’attachent à rendre éveillée et active. Elle leur permet de retracer leur expérience réciproque le moment venu.

 

Dans un deuxième temps, ils se retrouvent pour dire cette expérience. Avec l’aide du témoin/guide, ils cherchent la précision et la rigueur d’un langage qui puisse traduire la qualité de leur expérience personnelle et vécue dans leur chair, amenant ainsi à la conscience ce qui vient de se révéler dans le mouvement et qui était peut-être inconnu jusqu’alors.

 

Le cadre du travail est assuré par la mise en place d’instructions spécifiques, adaptées aux besoins du mouveur et du témoin selon qu’ils sont débutants ou avancés, ceci afin qu’ils puissent s’ouvrir à leur expérience intérieure en toute sécurité dans le temps et l’espace impartis. 

 

En tant que mouveur, cette possibilité de se mettre en mouvement dans un environnement protégé, d’être vu, accueilli avec bienveillance, apporte une nouvelle lumière qui l’aide à assumer pleinement sa nature profonde. Les croyances erronées qui limitent et font souffrir sont ainsi débusquées et laissent place à l’ouverture à soi.

Comme témoin, il est amené à prendre conscience des projections et interprétations qui l'enferment dans ses jugements.

Ainsi un potentiel de guérison et de clarification, de même que l'apprentissage de la compassion sont à la clé de cette pratique.

 

En groupe, les mouveurs et les témoins prennent place autour de l’espace vide, créé par leur présence en cercle. C’est dans cet espace ouvert et disponible qu’émergent les mouvements des mouveurs.

Tantôt c’est l’expression de qualités liées à la personnalité de chacun-e qui se montrent, tantôt des images archétypales, des mouvements connus de tout temps, apparaissent comme autant de manifestations de notre inconscient collectif. Ainsi, la Discipline du mouvement authentique nous ouvre à un processus d’intégration qui nourrit nos besoins fondamentaux d’appartenance et de lien humain.

 

Dans les moments de grâce s'ouvre la possibilité de dépasser les aspects personnels pour accéder à l’ “expérience directe” d’un état d’unité, une expérience de plénitude où le temps et l’espace se dilatent dans le mystère d’autres dimensions de la réalité.